Muséum de Toulouse

Le Blog du Muséum

Le parcours de l'eau du fond de l'Univers au fond des Océans... en expériences

Le kiosque actualité (CNRS/Muséum) de septembre portait sur le thème de l'eau. Les expériences retraçaient le parcours de l'eau du fond de l'Univers au fond des Océans.

Les documents ou posters sont à découvrir ici :

Un retour en images :

kiosque sept 2012 - eau
Copyrigth photo Muséum de Toulouse

Et si vous êtes joueur(se), retrouvez le quizz du kiosque sur la page web Tous les kiosques.

Le prochain est prévu pour le dimanche gratuit du mois 2 décembre sur le thème du patrimoine immatériel.

Arrêt sur Images "L'eau é-moi" - été 2012

Cet été, ce sont six photographies L'eau é-moi qui ont été choisies par quelques-uns d'entre vous :



SUR DES CRITÈRES ESTHÉTIQUES



Origines_DLF
Photographie de DLF choisie par Jourdan : "Une belle plongée fantasmatique alliée à un traitement élégant : photo aussi sobre que porteuse de multiples messages, notamment le retour aux sources et la confiance en l'eau; on ne perd pas pied, on les voit !" (Voir en grand)

Cycle_Philippe Gillotte
Photographie de Philippe Gillotte choisie par Yves Lang : "J'aime cette image pour son graphisme et ses teintes, une image de grande qualité esthétique!" (voir en grand)

En refusant d'être goutte d'eau_Shadeone

Photographie de Shadeone choisie par Lychar Muziotti : "Pour moi ce sera celle ci. Je trouve que les couleur sont bien gérés et la technique y est, c'est le moins que l'on puisse dire ! Le titre est pas mal dans son genre aussi, il colle bien à l'ensemble :)" (voir en grand)

Quelques gouttes après la pluie_Uiethma

Photographie de Uiethma choisie par Vincent Felloni : "Cette photographie est très graphique et possède une dimension surréaliste tout en étant fidèle au thème du concours. " (Voir en grand)



SUR DES CRITÈRES ENVIRONNEMENTAUX



Des photographies choisies par Angèle Péna :

Filtration_Philippe Lherm
Photographie de Philippe Lherm : "L'eau est actuellement abondante dans notre pays et nous semble inépuisable mais jusqu'à quand ? Les plantes peuvent nous donner des leçons mais qui prend le temps de les écouter ?" (voir en grand)

Eau non potable_SebRV
Photographie de SebRV : "C'est un fait déplorable de nos jours que les jolies fontaines anciennes de nos villages et villes qui jadis faisaient jaillir de l'eau fraîche et potable, sont aujourd'hui condamnées à faire couler de l'eau polluée. C'était naturel, dans mon enfance, de boire sous le jet des fontaines ariégeoises. Ce temps reviendra-t-il ?" (voir en grand)


****************************************

La sélection présentée ici, est uniquement une mise en avant mensuelle, elle est indépendante du concours.

Pour voir plus de photographies, allez sur le blog L'eau é-moi .

Pour poster une photographie sur le blog L'eau é-moi, c'est très simple, c'est ici.

Et pour les plus joueurs, vous pouvez aussi mettre votre photographie à concours jusqu'au 19 septembre. Les photographies lauréates seront exposées pendant 2 mois dans Toulouse.

Découvrir le concours photographique L'eau é-moi. Participer aux discussions autour des photographies, sur Facebook.

Alors prêt(e), à vous mouiller ?


****************************************

J'ai trouvé cette pierre dans mon jardin, est-ce une météorite ?

"J'ai trouvé cette pierre dans mon jardin, est-ce une météorite ? ". Question récurrente au Muséum ! Voilà un billet pour vous inviter à mener votre première investigation par vous-même.

Chondrite à Enstatite
Photo : chondrite à enstatite, cc by-sa nc Muséum de Toulouse.


Tout d'abord, sachez que la chute de météorite est rare. Vous avez plus de chance d'être foudroyé(e) par un éclair que de trouver une météorite dans votre jardin.

Bien me direz-vous mais cela ne vous aide pas !
Nous y voilà.
Il existe plusieurs critères très simples pour avoir une première évaluation :

Intacte, son aspect extérieur est noir

Mais les résidus de fourneaux industriels sont noirs aussi. Alors comment faire la différence ?

La météorite présente une fine couche noire extérieure sauf au niveau des cassures. En effet, cette couche de fusion correspond à la brûlure de la pierre lors de son passage à grande vitesse dans l'atmosphère.

Météorite ferreuse Sikhote-Alin
Photo : Météorite ferreuse, cc by-sa Muséum de Toulouse.


Contient-elle des chondres ?

Les chondres (petites particules sphériques de silicates) sont bien visibles sur des météorites polies ou cassées. Si vous les observez c'est bon signe, une chondre ne peut pas se former sur terre! 85% des météorites tombant sur Terre sont des chondrites.

Chondrite ordinaire
Photo: chondrite ordinaire, cc by-sa nc Muséum de Toulouse.



Est-elle attirée par un aimant ?
Si oui, c'est qu'elle contient du métal (un alliage de fer et de nickel). Certes c'est bon signe... Mais des minéraux naturels ou des résidus d'activités humaines peuvent aussi contenir des métaux ! Bien entendu , une chondrite attire moins l'aimant qu'une météorite métallique.



Sa densité est plus forte qu'un matériau terrestre
Nous l'avons vu plus haut. La plupart des météorites contiennent du métal. Il en résulte une densité plus importante (autour de 8 g/cm3 pour une météorite de fer, 3,3 g/cm3 pour d'autres) qu'une pierre terrestre (en moyenne entre 2 et 3 g/cm3).

Vous pouvez faire l'expérience tout simple du principe d'Archimède.

test de la densite - meteorite
Photos du test de la densité (Météorite ou fausse météorite). Photos prises lors de la table de médiation Météorite les mardis 11h au Muséum. CC by-sa Muséum de Toulouse.



Y a-t-il comme des empreintes de doigts à la surface ?
Ce sont des regmaglyptes. Elles se sont formées lors du passage de l'atmosphère de la météorite.

Météorite ferreuse
Photo : Météorite ferreuse avec regmaglyptes, cc by-sa nc Muséum de Toulouse.



Pour aller plus loin, c'est l'objet d'analyses chimiques très poussées, coûteuses et difficiles à mettre en oeuvre.

Et pour finir, ne vous laissez pas tromper, les pierres ci-dessous ne sont pas des météorites !!!

Marcassite
Photo : Marcassite, cc by-sa Muséum de Toulouse

Scorie de fourneaux
Photo : scorie de fourneau, cc by-sa Muséum de Toulouse



A ce propos au Muséum

Tout cela est bien joli mais vous êtes plutôt une personne qui aime échanger et tester !
Dans ce cas, nous vous invitons à participer à la table de médiation Météorite qui a lieu tous les mardis de juillet et août 2012 de 15h à 17h30 (sauf évènements particuliers en continu). Le programme : fausse/vrai, venez toucher. Jeu sur les impacts. Expérience densité. Diversité des météores.

Table de médiation Météorites
Photo : Table de médiation Météorites. CC by-sa Muséum de Toulouse. (en arrière plan : exposition temporaire de Mathieu Pujol, photographe animalier)

De la lecture pour les vacances... A télécharger !

Qu'allez-vous emporter avec vous en vacances ?

De la crème solaire ?
Un maillot de bain?
Une épuisette ?
Des livres ?

Si Vous dîtes livres... Alors les amis littéraires du Muséum et de la Bibliothèque de Toulouse ont quelque chose pour vous !

Deux recueils de nouvelles à lire :

LE CAILLOU CÉLESTE - AUTOUR DES MYSTÈRES DE LA MÉTÉORITE DE TOULOUSE

couverture du recueil nouvelles 2012

Sommaire :

  • L'étoile de Chéops de Christophe Cousin
  • Le fragment réparateur' de Chantal Le Guillou
  • La planète croustillante de Sauveur Padovano

Elles sont à télécharger gratuitement en version epub (version pour les liseuses numériques, tablettes, smartphones...) ou en version pdf.


RACONTEZ-NOUS UNE PRÉ-HISTOIRE

Couverture du recueil de nouvelles Préhistoire

Sommaire :

  • Les dames de Théviec de Sylvie Castéra Saglier
  • Les fugueuses de Marion Sabourdy
  • Sœurs oubliées Pierre F. Jaouen
  • Au pied du tertre des ancêtres Ludovic Ferry

A télécharger gratuitement en version epub (version pour les liseuses numériques, tablettes, smartphones...) ou en version pdf.

Et puis si vous avez envie de plonger votre nez dans les Editions Muséum, vous en avez en aperçu ici.

Bonne lecture !

Le Muséum s'affiche cet été à Toulouse

affichesETE2012

Science sans conscience n’est que ruine de l’âme

disait Rabelais


Science sans humour, nous rebutera toujours

dit le Muséum

Le Muséum s’affiche cet été à Toulouse, sur les réseaux de panneaux d’affichage urbain.

Arrêt sur Images "L'eau é-moi"

Je ne vous présente plus ce rendez-vous mensuel Arrêt sur images sur le blog collectif L'eau é-moi. Voici les dernières photographies qui ont marqué les esprits :

lenfant porteur deau_Giudicelli

Photographie de Giudicelli choisie par Lotus Blanc : "Carence, crise, disette, manque, rareté associés à injustice, inégalité, illégitimité...Voilà mes premiers ressentis, mes premières perceptions à la vue de ce cliché... J'aime également l' image floue, lumineuse, brumeuse et inconsistante, de cet enfant, porteur d'un sceau empli de désespoir." (voir en grand)

Beautiful World de Vincent Felloni

Photographie de Vincent Felloni choisie par Uiethma : "Une image très belle par sa composition et sa lumière" (voir en grand)

pack eau _ uiethma

Photographie de Uiethma choisie par Jean-François Block : "belle sublimation de l'ordinaire avec une teinte originale, et une photo en phase avec le thème" (voir en grand)

couper leau-tre_Philippe Gillotte

Photographie de Philippe Gillotte choisie par Josiane Faure : " cette photo exprime clairement le sujet lui-même. Le texte est bien trouvé à cela près que j'aurais remplacé "l'eau qui dort" par "l'eau qui manque" car hélas, c'est une réalité bien présente pour une partie de la planète. " (voir en grand)

la main de glace _ Delfraissy

Photographie de Delfraissy choisie par Yves Lang : "Pour le regard de l'auteur de la photo" (voir en grand)

leau qui petille_Quentin Douillet

Photographie de Quentin Douillet choisie par Sylvie Bradac : "Cette photo m'interpelle particilièrement car c'est la main de l'homme qui aujourd'hui encore est a l'origine de ce qu'est devenue L'EAU sur terre." (voir en grand)

leau le pecheur la quiétude_Sylvain Beragnes

Photographie de Sylvain Béragnes choisie par Chantal Bezghiche : "C'est exactement le thème : l'eau é moi. L'humilité de homme - tout petit - face au gigantisme de la nature et le don qu'elle nous fait : l'eau. " (voir en grand)

gambader_Catherine Berthe

Photographie de Catherine Berthe choisie par Jean-Louis Puech : "Sans aucune hésitation ma préférence s’est portée sur la photographie de Catherine Berthe, pour de multiples raisons. Le mouvement aérien des enfants qui courent vers l’eau illustre parfaitement tout le pouvoir attractif de l’eau et du bonheur qu’elle procure. Les enfants dans leur course semblent suspendus et ne sont rattachés à la terre que par leur ombre, ils sont tout entiers dans leur propre monde de jeu et d’eau. Enfin j’ai aussi beaucoup aimé le clin d’œil au grand Maitre Henri Cartier-Bresson." (voir en grand)


****************************************

La sélection présentée ici, est uniquement une mise en avant mensuelle, elle est indépendante du concours.

Pour voir plus de photographies, allez sur le blog L'eau é-moi .

Pour poster une photographie sur le blog L'eau é-moi, c'est très simple, c'est ici.

Et pour les plus joueurs, vous pouvez aussi mettre votre photographie à concours jusqu'au 19 septembre. Les photographies lauréates seront exposées pendant 2 mois dans Toulouse.

Découvrir le concours photographique L'eau é-moi. Participer aux discussions autour des photographies, sur Facebook.

Alors prêt(e), à vous mouiller ?


****************************************

Une seule floraison dans une vie d'Agave ! et c'est maintenant...

L'Agave weberi est sur le point de fleurir au Jardin botanique Henri-Gaussen. C'est un évènement ! Les agaves ne fleurissent en effet qu’une seule fois dans leur vie mais produisent une grande quantité de graines et des rejets à leur pied qui assureront leur descendance.

Agave weberi - Jardin botanique Henri-Gaussen

La floraison se fait très haut au-dessus de la plante pour pouvoir être vue et sentie de loin par les animaux pollinisateurs qui viennent se goberger du nectar sucré des fleurs, transportant ainsi involontairement le pollen d’une fleur à l’autre. Plus tard les graines légères seront emportées par le vent, bénéficiant elles aussi pour leur dispersion de la hauteur de ce “mât” floral.

Mais c'est aussi le début de la fin : comme pour toutes les agaves, cette hampe florale monstrueuse qui jaillit de la rosette de feuilles signale la mort du pied.

Agave weberi - Jardin botanique Henri-Gaussen

** La plante est originaire des zones semi-arides du Nord du Mexique.

- page 1 de 19