Muséum de Toulouse

Le Blog du Muséum

vendredi, mars 30 2012

KIOSQUE AVRIL : Poisson d'avril ou réalité ? Le tardigrade, "le survivant de l'extrême c'est moi !"

photo : PROYECTO AGUA

Le nouveau “Kiosque” du Muséum présente 10 cas scientifiques assez extraordinaires : 10 petites histoires qui illustrent l’inventivité de la nature ou celle…des chercheurs.

Ce sera le Kiosque du mois d’avril, et comme c’est la saison, un petit poisson s’est faufilé par là… à vous de l’attraper !

Retrouvez ici les 10 situations (pdf)

Trouvez quelle est l’histoire fausse parmi les 10 et placez votre réponse ici dans les commentaires (avec votre mail, la réponse sera donné le 2 avril)

Voici une des 10 situations présentées. Celle du tardigrade (wikipédia). Alors, vrai ou Faux ?

Je suis un tout petit invertébré, d’environ un demi millimètre, qui habite aux 4 coins de la planète. Je fascine les biologistes car je résiste à tout : les scientifiques m’ont amené dans l’espace où j’ai survécu au vide et à des radiations super intenses. Ils m’ont soumis à des températures plus que glaciales (-269°) et aussi horriblement brûlantes (150°C).

Dans ces conditions extrêmes, je fais le mort et ça peut durer 20 ans avant que je reprenne mon petit train train.

Comment je m’y prends ? J’ai dévoilé quelques uns de mes secrets, mais il en reste en pagaille. Au fait, je m’appelle tardigrade. Oui, bien sûr, je marche lentement, mais toutes mes prouesses ne justifiaient-elles pas un nom plus prestigieux ?

LA RÉPONSE EST A RETROUVER DANS LES COMMENTAIRES

mercredi, janvier 18 2012

Quand le CNRS et le Muséum se retrouvent pour l’actualité scientifique

Depuis quelques mois, Dominique Morello, Directrice de Recherche au CNRS, a rejoint le Muséum pour trois ans. Dimanche dernier, elle a organisé une toute nouvelle rencontre public-chercheurs, nommée Kiosque. Une belle surprise pour le public qui a eu l’occasion d’échanger avec de jeunes chercheurs et d’observer du matériel biologique vivant. Dominique a répondu à quelques unes de mes questions :

Dominique, quelle a été ta motivation pour venir travailler avec le public du Muséum ?

Copie écran présentant Dominique Morello - Kiosque Janvier 2012
Copie écran du JT du 9 janvier 21012

Quand on est chercheur, on devient très spécialisé, on traite de sujets très pointus. Et on a l’impression de dépenser beaucoup d’énergie pour un public plutôt restreint. Venir au Muséum, c’est rencontrer un vaste public dans un cadre ouvert et agréable et lui offrir des bases de connaissances et de réflexions sur la recherche et son utilité.

Kiosque est ta toute première manifestation au Muséum. Etant donné son succès, elle sera reproduite. Comment l’as-tu pensée ?

Kiosque Immunité et santé

Le but était de développer auprès du grand public un point d’actualité scientifique en faisant participer de jeunes doctorants, des enseignants et des chercheurs confirmés. Il fallait trouver un point d’accroche pour faire connaître de manière simple mais scientifiquement correcte ce qui se passe dans les labos et offrir au public un moment d’échanges avec les acteurs de la recherche. Pour répondre à ces objectifs, le Kiosque contient deux facettes : la lecture commentée d’affiches concernant un point d’actualité et une animation en rapport avec l’actualité développée.

Pourrais-tu me dire une phrase sur ces moments forts pris en photo :

Quand le CNRS et le Muséum se retrouvent pour l’actualité scientifique

Tout au long de la journée, nous avons échangé avec les visiteurs sur les travaux résumés dans des affiches et qui ce jour concernaient l’immunité. Nous les avons aussi invités à aller observer et manipuler à l’étage la drosophile. Cette mouche minuscule est le modèle d’étude du français Jules Hoffmann récemment récompensé par la médaille d’or du CNRS et le prix Nobel de Médecine pour ses travaux sur l’immunité. J'invite les internautes à aller consulter ces affiches Immunité & Santé en ligne ici.

Quand le CNRS et le Muséum se retrouvent pour l’actualité scientifique
Quand le CNRS et le Muséum se retrouvent pour l’actualité scientifique

Trois loupes binoculaires étaient à la disposition des petits et des grands pour observer des drosophiles mutantes (ailes recourbées, yeux blancs, yeux verts) ou non.

Quand le CNRS et le Muséum se retrouvent pour l’actualité scientifique

En parallèle, un atelier dessin/gommettes était réalisé. Après leurs observations sous la loupe, les enfants venaient compléter un corps de drosophile pré-dessiné en y ajoutant des pattes et collant des gommettes de la bonne couleur pour figurer les yeux.

Les plus joueurs ont répondu à un quizz et sont repartis avec un tube à essai contenant de futures drosophiles à observer au jour le jour à la maison.


TLT - Le JT du 09/01/2012 par teletoulouse-wizdeo


MD Dominique, Quels sont les perspectives 2012 ?

Un mois sur deux, proposer un nouveau Kiosque avec ses animations sur une nouvelle actualité scientifique. Par exemple, en mars, nous parlerons des bactéries (en écho à la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose) et en mai de l'Eau (en écho au Forum mondiale de l'Eau et à la thématique phare 2012 du Muséum).

lundi, janvier 9 2012

Les botanistes en ligne se retrouvent au muséum : Retour sur l'atelier avec les botanistes du réseau Tela-Botanica

Ils se servent du site web Tela-Botanica, pour être en contact et échanger autour d'une passion commune : la botanique. Ce sont des "Télé-botanistes".

Une rencontre-atelier au muséum

En décembre, le Muséum a organisé, avec l'association Tela Botanica, une rencontre-atelier, pour les membres de cette communauté en ligne. Il s'agissait de présenter le réseau, son esprit, ses outils, ses projets… et de faire des "exercices" pratiques pour mieux maitriser les outils de publication de la plateforme.

Rencontre-atelier Tela-botanica

20 participants sont venus avec beaucoup de questions à poser... Pour y répondre, deux représentants de l'association qui gèrent le réseau, depuis Montpellier : Marie Picard (animatrice) et Jean-Pascal Milcent (informaticien).

"Si j'étais une plante je serais…" Avec cette phrase chacun s'est présenté. Pépiniériste, Ingénieur dans un labo de Géographie de l'environnement, membre d'une association faisant des inventaires de la flore, étudiants en Ecologie…Les profiles étaient variés, professionnels ou amateurs, mais avec une certaine expertise en botanique.

Rencontre-atelier Tela-botanica

Mieux utiliser les ressources de Tela-Botanica

La plupart des participants avaient déjà utilisé les outils disponibles sur Tela-Botanica, mais beaucoup avaient besoin d'être accompagnés pour aller plus loin et apprendre à mieux s'en servir. Pendant l'atelier les participants ont appris à se servir du "Carnet en ligne" pour gérer leurs observations naturalistes, puis à publier dans une base de données partagée leurs propres informations ou images.

Présentation de Tela botanica

Quand les membres des communautés en ligne se retrouvent au Muséum

Cette rencontre-atelier était l'occasion d'une rencontre dans le monde "réel" pour cette communauté en ligne. Dans le même esprit, le muséum a accueilli auparavant les contributeurs de wikipédia, les membres d'Instagram (partage de photos sur mobile), les membres de Flickr (de nombreuses fois)… Le muséum est un musée avec des expositions, mais aussi un lieu ouvert aux communautés en affinité avec ses thématiques : sciences de la vie, biodiversité...

Rencontre-atelier Tela-botanica

Au Labo, un lieu pour apprendre en faisant

La rencontre s'est déroulée au Labo, un espace récemment ouvert du muséum, dédié à la manipulation, à la découverte active, tout à fait propice à ce type d'ateliers "participatifs"

mercredi, novembre 4 2009

Photos-souvenirs de l'animadoc de la Toussaint

Photos souvenirs de l''Animadoc" de la Toussaint 2009 : "Fruits et Légumes à toutes les sauces"

Animadoc Toussaint 09

Pendant les "Animadocs" (Animations à la Médiathèque Jeunesse du Muséum) les fruits et légumes ont été cuisinés à toutes les sauces !

A voir aussi sur le blog du muséum : Arcimboldo : un peintre "tutti frutti"
Plus sur l'animation ici sur le blog du muséum

vendredi, octobre 23 2009

Fruits et légumes de l'automne

L’automne est la saison de toutes les réserves alimentaires. Il faudra affronter les rigueurs de l’hiver : du garde manger de l’écureuil, rempli de noisettes aux étagères garnies de bocaux de confitures dans nos cuisines...

Consommer des fruits et légumes de saison, c'est une bonne idée, pour limiter les transports et consommer "local".

fruitslegumesautomne
photo : Vonns

"Fruits et Légumes à toutes les sauces" : pendant les vacances de la Toussaint, les jeunes de 7 à 12 ans pourront participer à une nouvelle "Animadoc" (Animation proposée par les Bibliothèques) : C'est vrai que les fruits et légumes sont cuisinés à toutes les sauces : on les mange, on s'en sert comme récipients, pour faire de la musique.

Ils ont aussi inspiré les peintres...et ils inspireront (on l'espère !) les participants à l'atelier créatif en fin d'animation...

  • Cette "Animadoc" est proposée les Mardi 27, Mercredi 28 , Jeudi 29 , ou Vendredi 30 octobre, de : 14h30 à 17h30 (3 heures)
  • Rendez-vous à 14h15 précises dans le hall d’entrée du Muséum

Autre billet à voir sur le blog du Muséum :

mardi, mars 24 2009

Ces musées qui se cherchent…

En ce moment les musées font parler d'eux dans la presse...A partir de leur veille documentaire, les documentalistes du Muséum de Toulouse vous proposent aujourd'hui un regard sur cette actualité des musées.

visiteurs musees

Les musées aujourd’hui connaissent souvent une crise identitaire. Ils se posent de nombreuses questions : D’où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Où allons-nous ?

Le Musée de l’homme n’est en cela pas épargné : il « va faire peau neuve et penser son avenir » nous indique Claire Bommelaer dans Le Figaro du 4 mars 2009. « Souffrant d’une image vieillotte », cet héritier du Musée ethnographique du Trocadéro qui a été créé à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1937 « va être rénové » et offrir un visage remanié et transformé en 2012. « Evelyne Heyer, chargée du laboratoire de génétique, qui aime son "coin vieillot" meublé 1930-1940, se passionne déjà pour demain. Elle travaille sur l'échantillonnage des populations à partir de leur ADN. La relecture moderne de l'histoire de l'homme depuis Neandertal est en marche » nous précise dans Le Monde du 20 mars 2009 Florence Evin qui a parcouru « ce musée-laboratoire », « comme on ne le reverra plus, à la veille de sa rénovation ».

«C'est un vrai projet scientifique qui fera entrer dans le bâtiment toute l'histoire de l'humanité, son passé et son avenir», a expliqué Bertrand-Pierre Galey, directeur général du Muséum national d'histoire naturelle, à Claire Bommelaer. La métamorphose de ce lieu se fera, sans nul doute, sous le regard avisé d’un homme, le biologiste Gilles Bœuf qui prend la direction du Muséum national d’histoire naturelle de Paris par décret du Président de la République, en date du 9 février 2009. Titulaire d’un DEA en océanographie biologique, Docteur de 3ème cycle et Docteur d’Etat es Sciences Naturelles, Gilles Bœuf, successeur d’André Menez est, depuis 10 ans, Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie où il enseigne nous précise P. Demeure, dans Le Journal Nature, « la physiologie environnementale, la biodiversité et les ressources vivantes de l’océan ».

Ainsi, alors que « Le muséum sort de sa crise de gouvernance » nous annonce Stéphane Foucart dans Le Monde du 14 février 2009 et « emboîte le pas à l’homme moderne » renchérit Mickaël Bosredon dans 20mn du 16 février 2009, le nouveau président « arrive en plein chantier ». Car si comme le souligne Mickaël Boisredon « Le Muséum s'est engagé dans un chantier sans précédent qui concerne à peu près tous ses sites, pour environ 280 millions d'euros » et où « Fonds publics et privés sont mobilisés », il n’en reste pas moins que « L'objectif n'est pas simplement de rénover, mais aussi de répondre aux nouvelles demandes du public ».

Outre le fait de suivre la bonne marche des travaux, Gilles Bœuf devra en effet mettre en œuvre, selon le souhait du Ministre d’Etat, Ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire, Jean-Louis Borloo, la mission de sensibiliser le public à l’environnement, la prise de conscience de tous devenant d’autant plus prégnante aujourd’hui…

Promouvoir une éducation réflexive à l’environnement pourrait être alors un des axes d’ouverture et d’évolution de ces musées en quête d’identité…

Rédaction : L. Escande. Documentaliste Muséum de Toulouse.


Deux conférences et un débat pour réfléchir à la place, aux rôles et aux moyens de la culture scientifique aujourd'hui :

Jeudi 26 mars 2009 à 20h30
Les Musées et la culture scientifique, un avenir commun ?
Anne-Catherine Hauglustaine, Coordinatrice du Jardin des Sciences, Strasbourg.


Conférence au Muséum de Toulouse : Auditorium Picot de Lapeyrouse - entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles - Accès auditorium à partir de 20h15


Alors que la plupart des connaissances sont accessibles avec Internet, l'idée d'un Muséum n'est-elle pas dépassée? Quel rôle ces institutions peuvent-elles jouer dans le monde culturel du 21ème siècle ? La culture scientifique, qui traverse une crise profonde, trouvera-t-elle dans les musées de sciences un vecteur de diffusion privilégié pour tous ?

Vendredi 27 mars 2009 à 11h30
Communication, vulgarisation : les multiples vies d'un résultat scientifique
Jean-Michel Courty, Professeur à l'Université Pierre et Marie Curie / Laboratoire Kastler Brossel, Chargé de mission pour la communication scientifique à l'INP (Institut de Physique) du CNRS


Conférence à l’UPS - amphi concorde du U4 (sous réserve que l'amphi soit réouvert)


Destinée à des scientifiques avertis, une publication scientifique reflète un travail riche et complexe. Communiquer autour de cette publication vers la presse ou le grand public nécessite de faire des choix souvent perçus comme réducteurs. S'il est effectivement indispensable de ne pas entrer dans les subtilités du travail réalisé, vulgariser n'est pas synonyme d'appauvrir. C'est l'occasion d'élargir la perspective en replaçant chaque travail dans son contexte, de mettre en valeur l'intérêt des résultats et ce qu'ils apportent aux disciplines scientifiques et au delà. Pour cela, il n'y a pas de recette générale, mais des situations particulières selon le sujet ou le public visé. Nous présenterons dans l'exposé des exemples empruntés à la préparation de communiqués de presse et d'articles de vulgarisation.

Vendredi 27 Mars 2009 à 20h
Quelle société de la connaissance désirons-nous ?


Conférence au Muséum de Toulouse
Entrée libre dans la limite des places disponibles.


Avec

  • Catherine Guien (Élue à la Mairie de Toulouse)
  • Lionel Larqué (Association Française des Petits Débrouillards)
  • Jean-François Lapeyre (Directeur du Muséum de Toulouse)
  • Jean Paul Malrieu


L'association Les Petits Débrouillards Midi-Pyrénées invite des acteurs de la médiations scientifiques, des institutions, des élus, des chercheurs, des associations, des citoyens, etc. à réfléchir et à débattre autour des enjeux de "la société de la connaissance" et des "sciences en société".
Ces échanges alimenteront le positionnement de l’Association Française des Petits Débrouillards dans le cadre du groupe de travail « Recherche, Innovation et Société » initié par le Ministère de la Recherche.

mercredi, mai 21 2008

Cette nuit là au muséum, tout s’est animé !

Mur des squelettes éclairés, Nuit des musées au Muséum de Toulouse

Oui, crois-moi, cette nuit là au muséum, tout s’est animé !
Pas les objets de collection, non !
Ce soir là, j’étais reporter.

Une foule de gens déterminée à vivre ce moment, est venue malgré la pluie. Si tu avais vu leur expression face aux spécimens exposés ! Les petits et les moins petits : ils avaient les yeux qui s’agrandissaient à chaque découverte. Famille à la nuit des musées, Muséum de Toulouse Famille à la nuit des musées, Muséum de Toulouse

Et puis... tous ces espaces où l’on était bousculé, émerveillé, surpris par des animations aux quatre coins du Muséum, interrogé par son voisin, étonné par des visiteurs inhabituels. J’ai vu de la danse contemporaine, des sketchs, j’ai écouté de la musique, des histoires...

spectacle spectacle

Pour l’occasion, il y avait même une nouvelle émission radio ! Mais les gens rigolaient, ça ne devait pas être très sérieux….Pour un muséum tu te rends compte rigoler dans les débats !

Groupe de jeunes à la nuit des musées, Muséum de Toulouse

Oui... c’était bizarre, mais, crois-moi, il s’est passé quelque chose cette nuit là au Muséum.!

Si tu étais là toi aussi ... raconte-leur...

................ Signé : Un reporter d'un soir

- page 1 de 2