Halloween est aujourd’hui une fête très populaire aux USA. Mais elle est à l’origine une fête européenne : la Samain. Initiée par les Gaulois, cette fête aurait continué à se développer en Irlande, en Écosse et au Pays de Galles. Elle a été importée en Amérique au milieu du 19ème siècle par les émigrés fuyant la famine.

citrouilles à la fenêtre
photo : mbgrigby

Au moment de la Samain, on vidait des navets ou des betteraves pour les tailler en forme de tête de mort, que l’on plaçait au bord des routes ou vers les cimetières. Dans l'imaginaire européen, la rave était associée au diable car, en tant que plantes du sol, on imaginait qu’elle reliait le monde souterrain, celui des morts, au monde des vivants. En Amérique, ces légumes ont laissés la place à la citrouille, plus adéquate pour faire des têtes de morts.

citrouille reflet dans la vitre
photo : John Carleton

Cette fête est un rendez-vous entre les vivants et les morts. Elle fait l'intermédiaire entre les mondes humains et divins. Pendant cette nuit, les esprits pouvaient revenir dans leur demeure terrestre et les vivants essayaient de les accueillir au mieux. Par exemple, on leur laissait une place autour de la table ou près du feu…

citrouilles et squellette
photo : A30 Tsitika

Les rites funéraires :

Pour la plupart des sociétés traditionnelles, les mondes des vivants et des morts ont la même réalité et coexistent dans un équilibre fragile : les agissements des habitants de l’un de ces univers ont une répercussion sur ceux de l’autre, qu’ils soient bénéfiques ou nuisibles. Ces mondes sont distincts mais ils se chevauchent, sont perméables et peuvent communiquer. C'est cette même manière d’appréhender la mort qui a donné lieu à cet évènement en Europe.

courges
courges2
photos : *W*

la citrouille :

La citrouille appartient à la famille des cucurbitacées. Vous avez devant vous toutes sortes de plantes qui font parties de cette même famille botanique. Ce sont les plus gros fruits du règne végétal. Le gros potiron jaune peut peser jusqu’à 100 kg. Ce sont des plantes sensibles au froid. Elles ne supportent pas le gel. Profitez-en pour en manger. C’est bientôt la fin !

courges3
photo : Stephanie Booth



Au Muséum :

Octobre et novembre sont des mois de transition et de transformation...le Muséum explore les rites de passage :

  • Visite thématique aux Jardins du Muséum "Voyage à travers les épreuves de la vie"

Cette visite sera donc l’occasion de voyager dans différentes régions du monde pour découvrir leurs rites de passage. Nous allons dans un premier temps vous présenter quelque rites dédiés à l’enfance, pour ensuite découvrir des rites marquant le passage de l’enfance à l’âge adulte chez les femmes puis chez l’homme. Enfin, nous terminerons la visite en vous donnant quelques exemples de rites funéraires.

En pratique : Jusqu'au 6 décembre inclus - Du mardi au dimanche à 10h30
voir comment aller aux Jardins ici

  • Sur le site web du Muséum : l'objet du mois

le masque Tamanoir, sert lors de rituels d'imposition du nom.