En ce moment les musées font parler d'eux dans la presse...A partir de leur veille documentaire, les documentalistes du Muséum de Toulouse vous proposent aujourd'hui un regard sur cette actualité des musées.

visiteurs musees

Les musées aujourd’hui connaissent souvent une crise identitaire. Ils se posent de nombreuses questions : D’où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Où allons-nous ?

Le Musée de l’homme n’est en cela pas épargné : il « va faire peau neuve et penser son avenir » nous indique Claire Bommelaer dans Le Figaro du 4 mars 2009. « Souffrant d’une image vieillotte », cet héritier du Musée ethnographique du Trocadéro qui a été créé à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1937 « va être rénové » et offrir un visage remanié et transformé en 2012. « Evelyne Heyer, chargée du laboratoire de génétique, qui aime son "coin vieillot" meublé 1930-1940, se passionne déjà pour demain. Elle travaille sur l'échantillonnage des populations à partir de leur ADN. La relecture moderne de l'histoire de l'homme depuis Neandertal est en marche » nous précise dans Le Monde du 20 mars 2009 Florence Evin qui a parcouru « ce musée-laboratoire », « comme on ne le reverra plus, à la veille de sa rénovation ».

«C'est un vrai projet scientifique qui fera entrer dans le bâtiment toute l'histoire de l'humanité, son passé et son avenir», a expliqué Bertrand-Pierre Galey, directeur général du Muséum national d'histoire naturelle, à Claire Bommelaer. La métamorphose de ce lieu se fera, sans nul doute, sous le regard avisé d’un homme, le biologiste Gilles Bœuf qui prend la direction du Muséum national d’histoire naturelle de Paris par décret du Président de la République, en date du 9 février 2009. Titulaire d’un DEA en océanographie biologique, Docteur de 3ème cycle et Docteur d’Etat es Sciences Naturelles, Gilles Bœuf, successeur d’André Menez est, depuis 10 ans, Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie où il enseigne nous précise P. Demeure, dans Le Journal Nature, « la physiologie environnementale, la biodiversité et les ressources vivantes de l’océan ».

Ainsi, alors que « Le muséum sort de sa crise de gouvernance » nous annonce Stéphane Foucart dans Le Monde du 14 février 2009 et « emboîte le pas à l’homme moderne » renchérit Mickaël Bosredon dans 20mn du 16 février 2009, le nouveau président « arrive en plein chantier ». Car si comme le souligne Mickaël Boisredon « Le Muséum s'est engagé dans un chantier sans précédent qui concerne à peu près tous ses sites, pour environ 280 millions d'euros » et où « Fonds publics et privés sont mobilisés », il n’en reste pas moins que « L'objectif n'est pas simplement de rénover, mais aussi de répondre aux nouvelles demandes du public ».

Outre le fait de suivre la bonne marche des travaux, Gilles Bœuf devra en effet mettre en œuvre, selon le souhait du Ministre d’Etat, Ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire, Jean-Louis Borloo, la mission de sensibiliser le public à l’environnement, la prise de conscience de tous devenant d’autant plus prégnante aujourd’hui…

Promouvoir une éducation réflexive à l’environnement pourrait être alors un des axes d’ouverture et d’évolution de ces musées en quête d’identité…

Rédaction : L. Escande. Documentaliste Muséum de Toulouse.


Deux conférences et un débat pour réfléchir à la place, aux rôles et aux moyens de la culture scientifique aujourd'hui :

Jeudi 26 mars 2009 à 20h30
Les Musées et la culture scientifique, un avenir commun ?
Anne-Catherine Hauglustaine, Coordinatrice du Jardin des Sciences, Strasbourg.


Conférence au Muséum de Toulouse : Auditorium Picot de Lapeyrouse - entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles - Accès auditorium à partir de 20h15


Alors que la plupart des connaissances sont accessibles avec Internet, l'idée d'un Muséum n'est-elle pas dépassée? Quel rôle ces institutions peuvent-elles jouer dans le monde culturel du 21ème siècle ? La culture scientifique, qui traverse une crise profonde, trouvera-t-elle dans les musées de sciences un vecteur de diffusion privilégié pour tous ?

Vendredi 27 mars 2009 à 11h30
Communication, vulgarisation : les multiples vies d'un résultat scientifique
Jean-Michel Courty, Professeur à l'Université Pierre et Marie Curie / Laboratoire Kastler Brossel, Chargé de mission pour la communication scientifique à l'INP (Institut de Physique) du CNRS


Conférence à l’UPS - amphi concorde du U4 (sous réserve que l'amphi soit réouvert)


Destinée à des scientifiques avertis, une publication scientifique reflète un travail riche et complexe. Communiquer autour de cette publication vers la presse ou le grand public nécessite de faire des choix souvent perçus comme réducteurs. S'il est effectivement indispensable de ne pas entrer dans les subtilités du travail réalisé, vulgariser n'est pas synonyme d'appauvrir. C'est l'occasion d'élargir la perspective en replaçant chaque travail dans son contexte, de mettre en valeur l'intérêt des résultats et ce qu'ils apportent aux disciplines scientifiques et au delà. Pour cela, il n'y a pas de recette générale, mais des situations particulières selon le sujet ou le public visé. Nous présenterons dans l'exposé des exemples empruntés à la préparation de communiqués de presse et d'articles de vulgarisation.

Vendredi 27 Mars 2009 à 20h
Quelle société de la connaissance désirons-nous ?


Conférence au Muséum de Toulouse
Entrée libre dans la limite des places disponibles.


Avec

  • Catherine Guien (Élue à la Mairie de Toulouse)
  • Lionel Larqué (Association Française des Petits Débrouillards)
  • Jean-François Lapeyre (Directeur du Muséum de Toulouse)
  • Jean Paul Malrieu


L'association Les Petits Débrouillards Midi-Pyrénées invite des acteurs de la médiations scientifiques, des institutions, des élus, des chercheurs, des associations, des citoyens, etc. à réfléchir et à débattre autour des enjeux de "la société de la connaissance" et des "sciences en société".
Ces échanges alimenteront le positionnement de l’Association Française des Petits Débrouillards dans le cadre du groupe de travail « Recherche, Innovation et Société » initié par le Ministère de la Recherche.