Sciences sociales et éthologie (étude du comportement animal) ont tout à gagner à partager les avancées de leurs recherches. Charles Darwin en avait déjà conscience. Les sociétés humaines offrent un exemple de ce que l’évolution peut produire comme mécanismes de coopération, tout autant que de concurrence.


Comparer les sociétés de grands singes et humaines, observer ce qui nous rapproche et ce qui nous distingue : c’est ce que nous propose Paul Seabright, qui nous montre qu’accepter notre cousinage avec les grands singes nous permet d’en apprendre plus sur nous-même.


Jeudi 28 mai 2009 à 20h30, à l'Auditorium du Muséum de Toulouse, intervenait Paul Seabright sur le thème : "Darwin et les sociétés humaines". Paul Seabright, est chercheur en économie, à l'Institut d’Economie Industrielle et professeur à l'Université Toulouse I, Le Mirail.


Voici un court entretien avec Paul Seabright, réalisé juste avant la conférence.

Paul Seabright - Darwin et les sociétés humaines from museumdetoulouse on Vimeo.