L'Agave weberi est sur le point de fleurir au Jardin botanique Henri-Gaussen. C'est un évènement ! Les agaves ne fleurissent en effet qu’une seule fois dans leur vie mais produisent une grande quantité de graines et des rejets à leur pied qui assureront leur descendance.

Agave weberi - Jardin botanique Henri-Gaussen

La floraison se fait très haut au-dessus de la plante pour pouvoir être vue et sentie de loin par les animaux pollinisateurs qui viennent se goberger du nectar sucré des fleurs, transportant ainsi involontairement le pollen d’une fleur à l’autre. Plus tard les graines légères seront emportées par le vent, bénéficiant elles aussi pour leur dispersion de la hauteur de ce “mât” floral.

Mais c'est aussi le début de la fin : comme pour toutes les agaves, cette hampe florale monstrueuse qui jaillit de la rosette de feuilles signale la mort du pied.

Agave weberi - Jardin botanique Henri-Gaussen

** La plante est originaire des zones semi-arides du Nord du Mexique.