"J'ai trouvé cette pierre dans mon jardin, est-ce une météorite ? ". Question récurrente au Muséum ! Voilà un billet pour vous inviter à mener votre première investigation par vous-même.

Chondrite à Enstatite
Photo : chondrite à enstatite, cc by-sa nc Muséum de Toulouse.


Tout d'abord, sachez que la chute de météorite est rare. Vous avez plus de chance d'être foudroyé(e) par un éclair que de trouver une météorite dans votre jardin.

Bien me direz-vous mais cela ne vous aide pas !
Nous y voilà.
Il existe plusieurs critères très simples pour avoir une première évaluation :

Intacte, son aspect extérieur est noir

Mais les résidus de fourneaux industriels sont noirs aussi. Alors comment faire la différence ?

La météorite présente une fine couche noire extérieure sauf au niveau des cassures. En effet, cette couche de fusion correspond à la brûlure de la pierre lors de son passage à grande vitesse dans l'atmosphère.

Météorite ferreuse Sikhote-Alin
Photo : Météorite ferreuse, cc by-sa Muséum de Toulouse.


Contient-elle des chondres ?

Les chondres (petites particules sphériques de silicates) sont bien visibles sur des météorites polies ou cassées. Si vous les observez c'est bon signe, une chondre ne peut pas se former sur terre! 85% des météorites tombant sur Terre sont des chondrites.

Chondrite ordinaire
Photo: chondrite ordinaire, cc by-sa nc Muséum de Toulouse.



Est-elle attirée par un aimant ?
Si oui, c'est qu'elle contient du métal (un alliage de fer et de nickel). Certes c'est bon signe... Mais des minéraux naturels ou des résidus d'activités humaines peuvent aussi contenir des métaux ! Bien entendu , une chondrite attire moins l'aimant qu'une météorite métallique.



Sa densité est plus forte qu'un matériau terrestre
Nous l'avons vu plus haut. La plupart des météorites contiennent du métal. Il en résulte une densité plus importante (autour de 8 g/cm3 pour une météorite de fer, 3,3 g/cm3 pour d'autres) qu'une pierre terrestre (en moyenne entre 2 et 3 g/cm3).

Vous pouvez faire l'expérience tout simple du principe d'Archimède.

test de la densite - meteorite
Photos du test de la densité (Météorite ou fausse météorite). Photos prises lors de la table de médiation Météorite les mardis 11h au Muséum. CC by-sa Muséum de Toulouse.



Y a-t-il comme des empreintes de doigts à la surface ?
Ce sont des regmaglyptes. Elles se sont formées lors du passage de l'atmosphère de la météorite.

Météorite ferreuse
Photo : Météorite ferreuse avec regmaglyptes, cc by-sa nc Muséum de Toulouse.



Pour aller plus loin, c'est l'objet d'analyses chimiques très poussées, coûteuses et difficiles à mettre en oeuvre.

Et pour finir, ne vous laissez pas tromper, les pierres ci-dessous ne sont pas des météorites !!!

Marcassite
Photo : Marcassite, cc by-sa Muséum de Toulouse

Scorie de fourneaux
Photo : scorie de fourneau, cc by-sa Muséum de Toulouse



A ce propos au Muséum

Tout cela est bien joli mais vous êtes plutôt une personne qui aime échanger et tester !
Dans ce cas, nous vous invitons à participer à la table de médiation Météorite qui a lieu tous les mardis de juillet et août 2012 de 15h à 17h30 (sauf évènements particuliers en continu). Le programme : fausse/vrai, venez toucher. Jeu sur les impacts. Expérience densité. Diversité des météores.

Table de médiation Météorites
Photo : Table de médiation Météorites. CC by-sa Muséum de Toulouse. (en arrière plan : exposition temporaire de Mathieu Pujol, photographe animalier)